La pêche du bord

 

Le surf-casting :

 

         

 

"Le lancer dans la vague" est une technique de pêche en mer pratiquée depuis les plages ou les rochers.

Aujourd'hui, la technique du surfcasting trouve de nombreux adeptes à la recherche d'évasion et du poisson qui les fera vibrer. C'est une pêche qui demande d'acquérir de nombreuses connaissances du milieu marin et du matériel utilisé.

Vrai splendeur sauvage, la côte de Loire atlantique constitue un paradis pour le pêcheur en bord de mer. L'estuaires, les longues plages de sable de Pornichet, la Baule , la Turballe, la côte sauvage du Pouliguen jusqu'au Croisic battues par vents et marées, où déferlent le grondement de puissantes vagues, sont une aubaine pour les pêcheurs de surf-casting.




  Discipline "reine" de la région ,les pêcheurs trouvent là des conditions idéales pour assouvir leur passion.

Souvent à la recherche de l'emblématique BAR ! Le pêcheur pourra capturer de nombreuses espèces de poissons en toutes saisons (soles, plies , carrelets , dorades grises et royales, bars, rougets barbets, grondins,merlans orphies,turbots, maquereaux, mulets,   chinchards, tacauds, congres) pour ne citer que les plus fréquentes.

 

  Le surf- casting se pratique de jour comme de nuit :

La technique consiste à lancer un (ou des) appâts naturels vivants ou morts bien présentés à l’aide d’une canne à emmanchement de 4.20mt ou 4.50mt,   

d’un moulinet de surf «  taille 10000 »en général et d’un montage a une ou plusieurs empiles lesté d’un plomb.




 .



Les montages diffèrent selon l’espèce recherchée, les pêcheurs aux appâts naturels connaissent  l’importance des bas de ligne dans la réussite d’une partie de pêche.

Le plaisir commence bien avant la partie de pêche avec la préparation minutieuse de ses montages, la récolte d’appâts frais (vers, coquillages, crabes etc…), le choix des spots de pêche selon la saison, la météo, les espèces recherchées.


  • Les appâts :


Les vers de mer sont sans doute les meilleurs appâts pour le surf-casting !


L'arénicole :




La récolte des arénicoles se fait à marée basse, sur les zones sablonneuses ou vaseuses.

Sa présence sur une zone est immédiatement visible grâce aux tortillons de sable.




Il suffit de bêcher avec une fourche à une profondeur de 30 à 40cm.


Conseil : Séparer les vers blessés des autres sinon les vers intacts mourront  très rapidement !!


le vers tube :



La récolte des vers à tube se fait à marée basse, sur les zones sablonneuses ou vaseuses comme l'arénicole.

Sa présence sur une zone est d’observer tout amas de petites coquilles, d’algues au ras du sol.



Le ramassage se fait à l’aide d’une pelle spéciale longue et étroite avec un manche en bois ou galvanisé.




Placer la pelle légèrement inclinée derrière l'entrée du tube à environ une quinzaine de centimètres, enfoncer rapidement la pelle car le ver descend très vite au fond de son tube !


Le ver tube est très intéressant pour sa bonne tenue à l'hameçon et dans l'eau.

De nuit, il présente aussi l'avantage d'être phosphorescent.

 L'idéal est de l'utiliser après un ou deux jours afin qu'il se raffermisse, trop frais il a tendance à se sectionner à l'eschage. 

L'avantage de ce ver exceptionnellement bon pour la pêche est qu'il peu se conserver longtemps vivant,il est possible de les saler et de les congeler.

Pour ceux qui n’ont pas le temps de ramasser leurs appâts, Vous pouvez vous procurer les produits Normandie Appâts qui commercialise d’excellent vers dans un certain nombre de magasin en Europe :

 

http://www.normandieappats.fr/ 





Menu

Nouveautes

Suivez Nous!

Derniers articles

Derniers commentaires